Arbres tropicaux / Tropical trees

Culture des arbres tropicaux, subtropicaux et des plantes exotiques / Cultivation of tropical and subtropical trees
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 plumeria sans feuilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: plumeria sans feuilles   Mer 19 Oct 2011 - 19:24

bonsoir,

J'ai acheté l'an dernier un pluméria en fleurs chez un producteur. Il est dans un pot plastique de 20cm, et dans de l'écorce de coco Je l'ai rentré dans ma véranda (15° au plus bas) l'hiver et il n'a perdu ses feuilles qu'au printemps . Dehors, cet été il a préparé une hampe mais les fleurs sèchent avant de s'ouvrir et il n'a pas fait de feuilles . Il est rentré depuis 1 mois, et il prépare de nouveau des fleurs, mais toujours pas de feuilles . Que faire pour le voir fleurir, avoir des feuilles et le garder en vie ? Merci de vos conseils Coucou !
Revenir en haut Aller en bas
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Jeu 20 Oct 2011 - 0:11

Arroses-tu beaucoup ou au contraire très peu ? Le tronc est-il mou ou dur, a t'il des crevasses? Quelle taille fait-il ? Il faudrait que tu nous décrives un peu plus en détail ta situation.

@+
Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Jeu 20 Oct 2011 - 13:29

Cet été , il était dehors avec plein soleil après 14 h, contre le mur de ma véranda dans un coin; je l'arrosait deux fois par semaine, 1 litre d'eau de pluie, je vidais l'excès d'eau le lendemain, j'ai mis un peu d'engrais NPK 3.3.3 . Le tronc est dur, non crevassé, après 5 cm il fait 4 branches, pour une hauteur totale de 45 cm. Toutes les branches sont bien fermes et le bourgeon terminal est réveillé . La branche qui était en fleurs lors de l'achat s'est divisée en 4 nouvelles branches qui font déjà 5 cm . Depuis son retour en véranda, j'ai déjà mis deux fois de l'engrais pour tomate ( lu dans un forum) . J'attends vos conseils : dois je le nourrir pour voir ses fleurs et des feuilles ou le mettre au repos en arrêtant les arrosages et sacrifiant les fleurs

J'avais mis des photos mais en tant que nouveau je n'ai pas le droit d'en envoyer avant 7 jours A plus donc,
Revenir en haut Aller en bas
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Jeu 20 Oct 2011 - 14:46

C'est très bizarre qu'il n'ait pas fait de feuilles.
En tout état de cause, il serait préférable que tu le mettes au repos en diminuant les arrosages car nous approchons de l'hiver à grands pas. J'attends de voir tes photos, peut-être que ce sera plus explicite quant à l'état de ta plante.

@ bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Jeu 20 Oct 2011 - 20:35

Bonjour à toutes et à tous,

Un frangipanier dont les fleurs sèchent et ne produit pas de feuilles manifeste une carence nutritionnelle et/ou solaire. Le coco est drainant, mais n'est pas très nutritif.

Intervenir maintenant n'est pas très indiqué car l'arbre devrait normalement entrer en dormance, mais voila ce que je ferais :

- apport d'engrais à tomate (donc faiblement azoté) ou mieux un engrais binaire type PK 20-20 à la place du ternaire NPK à tomates 10-17-17. Apport de poudre d'os ou arrêtes de poissons riche en phosphore dans le substrat jusqu'au 15 novembre.

- changement de substrat dès l'entrée en dormance : rempotage dans un substrat composé de : 40 % pouzzolane, 10 % d'amendement organique à base d'algues marines (type Biomarine ou autre), 30 % de terreau horticole, 20 % de sable.

- arrosage modéré pendant la dormance.

- pour la levée de dormance placement sous une lampe horticole plein spectre basse consommation à 6700 kelvins (température correspondant à un ciel sans nuage en plein été) 14 h par jour pendant 2 ou 3 mois avant de le sortir dehors.

- taille légère en fin d'hiver pour forcer la floraison.

- apport d'engrais à tomates tous les 15 jours lorsque l'arbre est en activité végétative. Apport de chélate de fer et d'oxyde de magnésium. Pour avoir des fleurs, il faut limiter au maximum l'apport d'azote un dosage NPK 5-15-17 serait idéal, surtout si ton arbre est placé dans de la matière organique.

Ce traitement devrait suffire à recaler ton arbre qui m'a l'air un peu perdu dans les saisons.
Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Lun 24 Oct 2011 - 11:38

merci Sequoia de tous ces conseils

J'ai de la corne broyée torréfiée,cela fera t il l'affaire à la place de la poudre d'os ? Je vais partir à la recherche des autres ingrédients pour le sauvetage de mon pluméria.



voici une photo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Lun 24 Oct 2011 - 18:26

Bonjour Marielanevert,

La corne torréfiée contient beaucoup d'azote N = 13 Ex : http://www.toutallantvert.com/corne-torrefiee-15kg-solabiol-p-2280.html

A l'inverse, la poudre d'os contient peu d'azote, mais beaucoup de phosphore : http://www.growshops.fr/poudre-dos-marine-15-kg-p-232.html?gclid=CLTixZTXgawCFQULfAodfjRAIw

Surtout ne jamais laisser macérer de la corne torréfiée dans de l'eau car avec la macération le taux d'azote peux monter de manière très élevée.

Autant l'azote peut être utile sur certaines espèces très gourmandes comme les Taxodiacées (Séquoia géant, Séquoia sempervirens, Taxodium distichum ...) autant celle-ci sera inutile, voire néfaste pour une plante à fleurs.

Vous trouverez ci-dessous quelques éléments pour vous repérer dans les différents types d'engrais, qui j'espère vous seront utiles.

I - Composants chimiques des substances nutritives

Ainsi que nous l’avons vu, les végétaux se comportent comme de véritables usines chimiques miniatures, en se nourrissant d'éléments minéraux présents dans la terre. Pour cela, les racines tirent les substances nécessaires sous forme liquide et les envoient aux parties aériennes. Puis, les feuilles avec l'aide de la chlorophylle, vont transformer ces éléments minéraux liquides, en éléments organiques assimilables.

De nombreux éléments interviennent au cours de cette transformation, parmi lesquels :

• l'azote – (N) : Elément principal de toute l'alimentation des végétaux. Dans le sol, l'azote se présente sous les formes organiques (décomposition de matières vivantes), ammoniacales (stade entre la décomposition et la minéralisation) et nitriques (déjà liquide). L'azote gazeux quant à lui (71 % de l'air que nous respirons) ne peut être assimilé que par les légumineuses, mais non par les plantes ligneuses. Il permet aux tiges de se développer, aux feuilles de pousser. L’azote est toutefois difficilement assimilé par la terre et doit donc être apporté de manière fréquente, en petites quantités. L’excès d’azote est préjudiciable aux végétaux et risque de les fragiliser. Les manifestations les plus fréquentes sont un développement trop rapide des parties aériennes (feuilles et tiges), un allongement des entre-nœuds qui est l’effet inverse de celui recherché par tout bonsaika. On trouve de l'azote dans le sang séché, dans les tontes de gazon ou dans le purin d'orties. Sous forme chimique (ion NO3- dit « nitrate »), il est particulièrement soluble dans l'eau, et peut alors être à l'origine de pollution azotée, (phénomène de lessivage, lié la forte solubilité des nitrates dans l'eau).

• l'acide phosphorique – (P) : lequel a deux actions principales : le développement du système racinaire et la floraison, dont le phosphore est le principal élément. C’est aussi un facteur important de la résistance des végétaux aux attaques cryptogamiques et bactériennes. Pour être assimilable, l’apport de phosphore doit être rendu soluble. L'humus, par ses acides organiques, va opérer cette transformation. Le phosphore se retrouve dans la poudre d'os ou dans les fientes. En excès, il est un facteur d'eutrophisation de l'eau. Les engrais phosphorés chimiques peuvent contenir des radio-nucléides et du cadmium résiduel.

• le potassium – (K) : cet élément joue un rôle essentiel dans la fructification. C'est lui qui va donner du goût aux fruits, en favorisant l'accumulation des sucres. Les végétaux l'assimilent sous forme de potasse. Celle-ci va renforcer également la résistance de la plante aux maladies mais son action est surtout efficace pour renforcer la rigidité des tiges. Si le sol est de type argileux, la potasse sera naturellement présente naturellement et très vite assimilée en raison de son caractère soluble. Le potassium se trouve dans la cendre de bois, qui peut par ailleurs contenir des métaux lourds, ou des radionucléides dans certaines régions.

• des éléments secondaires : calcium (Ca), soufre (S), magnésium (Mg), élément de base de la chlorophylle, permettant à la plante d'effectuer les transformations chimiques des éléments nutritifs,

• les oligo-éléments : essentiels à la vie, humaine et végétale. On regroupe sous ce terme des substances présentes en très faibles quantités dans le sol et qui permettent aux végétaux de se développer. Sans ces substances, et malgré l'apport de matières fertilisantes, la plante dépérit par carence. Ils sont nombreux à avoir une action indispensable, parmi lesquels, le :

- bore (B), qui permet un accroissement de la cellulose des formes arbustives de végétaux et la fabrication des sucres associé au potassium
- chlore (Cl),
- cobalt (Co),
- cuivre (Cu), qui va faciliter l’absorption de l’azote
- fer (Fe), sans lequel les plantes ont du mal à synthétiser la chlorophylle
- manganèse (Mn),
- molybdène (Mo), qui aide à l'assimilation de la potasse
- silicium (Si).
- sodium (Na),
- vanadium (V)
- zinc (Zn), qui favorise le développement des végétaux.

A cela, pour être complet, il faut ajouter le rôle important des vitamines et notamment de la vitamine B1 et de la vitamine B6 permettant l’absorption du magnésium.


II - Composition des engrais

Les engrais peuvent être de trois types: organiques, minéraux et organo-minéraux.

• Engrais organiques : Les engrais organiques sont généralement d'origine animale ou végétale. Ils peuvent aussi être synthétisés, comme l'urée. Les premiers sont typiquement des déchets industriels, tels que des déchets d'abattoirs : sang desséché, corne torréfiée, déchets de poissons, boues d'épuration des eaux. Ils sont intéressants pour leur apport en azote à décomposition relativement lente, et pour leur action favorisant la multiplication rapide de la microflore du sol, mais n'enrichissent guère le sol en humus stable. Les seconds peuvent être des déchets végétaux: résidus verts, compostés ou pas, et ils peuvent être constitués aussi de plantes cultivées spécialement comme engrais vert, ou préparées dans ce but, comme le purin d'ortie ou les algues. Ce sont aussi des sous-produits de l'élevage, tels que les fumiers, composés pour la plupart de litière végétale et de déjections; celles-ci ne sont pas des matières animales, mais des végétaux plus ou moins digérés : lisier, fientes. Le principe de l'engrais vert reprend la pratique ancestrale qui consiste à enfouir les mauvaises herbes. Elle s'appuie sur une culture intercalaire, enfouie sur place. Quand il s'agit de légumineuses, telles que la luzerne ou le trèfle, on obtient, en plus, un enrichissement du sol en azote assimilable, car leur système radiculaire associe des bactéries, du genre Rhizobium, capables de fixer l'azote atmosphérique. Pour rendre cette technique plus efficace, on sème les graines avec la bactérie préalablement associée.

• Engrais minéraux : Les engrais minéraux sont des substances d'origine minérale, produites par l'industrie chimique, ou par l'exploitation de gisement naturels de phosphate et de potasse. L'industrie chimique intervient surtout dans la production des engrais azotés, passant par la synthèse de l'ammoniac à partir de l'azote de l'air, moyennant un apport important d'énergie, fournie par le gaz naturel (cette synthèse produit également l'hydrogène). De l'ammoniac sont dérivés l'urée et le nitrate. Elle intervient également dans la fabrication des engrais complexes, qui sont constitués de sels résultant de la réaction d'une base avec un acide. Les engrais composés peuvent être de simples mélanges. On distingue les engrais simples, ne contenant qu'un seul élément nutritif, et les engrais composés, qui peuvent en contenir deux ou trois. L'appellation des engrais minéraux est normalisée, par la référence à leurs trois composants principaux : NPK. Les engrais simples peuvent être azotés, phosphatés ou potassiques. Les engrais binaires sont notés NP ou PK ou NK, les ternaires NPK. Ces lettres sont généralement suivies de chiffres, représentant la proportion respective de ces éléments. Les engrais chimiques produits industriellement contiennent une quantité minimale garantie d'éléments nutritifs, et elle est indiquée sur le sac ou la bouteille.

• Engrais organo-minéraux : Les engrais organo-minéraux résultent du mélange d'engrais minéraux et d'engrais organiques. Les matières organiques azotées représentent généralement 25 à 50 % des produits finis. Les autres constituants du fertilisant, sels simples et minéraux, apportant N. P. K. sous des formes appropriées, sont dilués dans les matières organiques.


III – Les catégories d’engrais

• Les engrais chimiques modernes : ils constituent la majorité des produits disponibles. Souvent des oligo-éléments sont ajoutés. On en trouve également avec des insecticides ou des produits désherbants sélectifs. Ces fertilisants vont aussi se décliner en plusieurs catégories selon l'effet désiré. Certains seront employés lors des rempotages (forte teneur en phosphore et en potasse) et diffuseront lentement les éléments nutritifs selon plusieurs facteurs (humidité, température du sol). D'autres auront une action de type « coup de fouet », (riches en azote), ils s'emploient souvent sous forme d'arrosages à la reprise de la végétation au printemps. Beaucoup seront spécialisés. Ils sont simples d'emploi et se présentent sous la forme de poudre à dissoudre dans l'eau d'arrosage ou de granulés.

• Les engrais traditionnels d'origine minérale : sous cette appellation, on trouve la potasse et les phosphates issus de gisements naturels. On utilise principalement la potasse pour les cultures fruitières et légumières.

• Les engrais organiques : présentes dans certains amendements, tels les fumiers (qui en contiennent près de 30 %), les matières organiques entrant dans la composition des engrais sont nombreuses. On peut citer, la corne torréfiée, le sang desséché, la poudre d'os, les algues, les tourteaux de soja décomposés. A la différence des engrais chimiques et minéraux, les effets des matières organiques ne sont pas immédiats car ils doivent être décomposés par les bactéries pour pouvoir être assimilables par les végétaux.

• Les engrais verts : inadaptés à la culture des bonsaïs dans leur état brut. Consistant à semer des légumineuses ou fourragères (moutarde, les lupins blancs, le trèfle violet, les pois et les radis fourragers, …) qui vont enrichir la terre en humus et en azote par enfouissement dans le sol.

Hormis les engrais verts et les engrais « universels » faiblement dosés, il est possible de trouver des produits spécifiques issus des 3 premières catégories :

• Engrais pour agrumes : ils vont contenir plus de phosphore, de potasse et de nombreux oligo-éléments. On les utilise pour améliorer la production fruitière.

• Engrais anti-mousse : utilisés massivement pour les pelouses, ces engrais combinent du sulfate de fer et de l'azote. Ne pas utiliser pour les bonsaï.

• Engrais pour conifères : ces engrais se présentent souvent sous forme de granulés qu'il faut enfouir par un griffage léger à l'aplomb de la ramure. Ils sont fortement dosés avec des formules allant de 10-10-10 à 20-20-20. La forte quantité de potasse renforce les défenses immunitaires. Utilisables pour les bonsaï, mais pas par les débutants, compte tenu des valeurs très élevées en NPK de ces engrais.

• Engrais insecticides : on les utilise conjointement à un semis pour lutter contre les attaques de vers ou de larves dans le sol. Je vous les déconseille car ils contiennent des substances dangereuses qui sont en train d'être retirées de la circulation comme le lindane ou la roténone. Par ailleurs, il existe assez de produits naturels pour s'en passer !

• Engrais pour orchidées : Très faiblement dosés (3-4-5) pour éviter de brûler les racines

• Engrais pour plantes vertes : Lesquels se présentent sous forme de bâtonnets ou de liquide concentré. Ils sont assez faiblement dosés et sont généralement déclinés en engrais pour plantes vertes, pour plantes fleuries et insecticides. Le dernier ne sert à rien, il existe assez d'insecticides biologiques pour s'en passer (Bacillus thurigensis, pyrhètres).

• Engrais reverdissant : il combine du chélate de fer pour lutter contre la chlorose et des éléments fertilisants. On l'utilise sur les rosiers et les espèces acidophiles comme les hortensias, les rhododendrons et les azalées. Mais si vous prenez soin de faire des apports de terre de bruyère au pied des arbres acidophiles, un simple produit anti-chlorose suffira.

• Engrais pour rosiers : A fuir, car ils sont trop fortement dosés en azote et attirent les pucerons. Ils contiennent généralement beaucoup de magnésium pour renforcer les couleurs et la résistance aux maladies.

Il existe bien en outre tous les engrais dit "bonsaï" sous forme de pâte ou de boulettes à décomposition lente ou liquide à effet plus rapide. Généralement, ils sont très peu dosés et spécifiés en fonction des saisons ou espèces.

Mise en garde : La réalisation d'engrais maison à partir d'éléments atomiques isolés par des personnes n'ayant pas une sérieuse formation en chimie est vivement déconseillée. Certains mélanges dont je tais volontairement la formulation, peuvent produire par réaction des émanations toxiques d'acide nitrique ou sulfurique ou encore un mélange détonant, (l'affaire AZF en est un bon exemple).

Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: rempotage pluméria sans feuilles   Mar 15 Nov 2011 - 13:45

Je reviens vers toi Séquoia, merci de tes renseignements sur les engrais. J'ai trouvé de la

poudre d'os, mais il n'y a pas d'indications de dosage pour plante en pot ou mélange avec de

l'eau . Je n'ai pas trouvé d'amendement organique à base d'algues, donc pour l'instant je n'ai

pas changé le compost du pluméria, il est toujours en forme . Comme la poudre d'os contient

du NP 4.5 -22, puis je ajouter du K pour faire un engrais complet proche du NPK que tu conseilles : 5-15-17 .
Donc quelle quantité de poudre d'os dois je mettre dans un pot de 20 cm de haut et de

diamètre ou par litre d'eau ? puis je utiliser cette engrais avec un K complémentaire tout au

long de l'année ?

Pour le rem potage, par quoi remplacer l'amendement à base d'algues ? Puis je attendre le printemps ?

J'attends tes précieux conseils . A bientôt Coucou !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Mar 15 Nov 2011 - 16:42

Bonjour,

Si l'arbre est entré en dormance, le rempotage peut être réalisé. Le substrat à base d'algues est fréquent dans le commerce (Je ne veux pas faire de publicité pour une marque ou une autre, mais tu trouves du biomarine chez Truffaut ou sur Hourra.fr (Truffaut fait partie du groupe Cora).

Pour la potasse organique, tu en trouves de bonne qualité sous marque Solabiol (Engrais organo-minéral NF U 42-001 38% d'oxyde de potassium (K2O) 44,8% d'anhydride sulfurique (SO3)). Son utilité est moindre que pour l'acide phosphorique dans la mesure où tu ne recherches pas de fructification.


Tous ces produits existent sous différentes marques : Solabiol, Fertiligène, Naturen de Fertiligène, le jardin naturel, ...

Enfin, chez tous les producteurs d'engrais bio. Sinon pour beaucoup plus cher et pas forcément plus efficace tu as les produits japonais ou pas pour bonsaï type Superthrive, HB 101, ... qui sont des composés d'éléments nutritifs. Mais je ne vois pas l'intérêt de payer 30 euros un petit flacon ce que tu peux avoir pour 10 euros et pour 2 à 3 ans de traitement.

Pour le dosage de poudre d'os, 20 gr tous les deux mois suffisent pour un pot.

Essaye d'apporter aussi du marc de café (de ta machine ou d'un Starbuck coffeeshop ils en donnent gratuitement) que tu ajoutes à ton substrat. Attention dans ce cas, augmente la dose d'azote car pour sa décomposition le marc de café consomme de l'azote avant d'en produire.

Lorsque ta plante aura de nouveau des feuilles, essaye la bière blonde pure ou délayée à 50 % d'eau pour renforcer les stomates aquifères qui se trouvent sous les feuilles. La moins chère suffit amplement (hard-discount ou grande surface). J'utilise ce procédé depuis des années pour sauver des arbres en perdition d'amis (trop ou pas assez arrosés) ou améliorer la beauté de mes arbres.
Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: rempotage pluméria sans feuilles   Lun 21 Nov 2011 - 13:41

bonjour Séquoîa

Je viens de relire tous tes conseils et veux faire le point avant de rempoter :

40% de pouzzolane ( faut-il calibrer ?
10 % amendement Biomarine ( je l'achète sous peu)
30 % terreau
20 % sable
Tu as ajouté du marc de café : quelle quantité ? pour un pot de 20 cm soit 6 à 10 litres je pense
et il faut mettre plus d'azote alors : puis je utiliser la poudre d'os lors du rempotage, quelle quantité, et je dois en mettre ensuite après le réveil tous les deux mois, comme tu dis 20g

Tu as aussi parlé de chélate de fer et de magnésium : où en trouver, quelle quantité mettre et à quelle fréquence ?

Puis je faire l'impasse sur le potassium ? et n'utiliser que l'engrais tomate pendant l'été et une petite bière blonde coupée , à quelle fréquence ?

J'ai vu sur ton profil que tu soignes des bonsaï, je viens de m'inscrire dans un club pour me lancer, j' aime beaucoup les plantes et surtout leur culture et multiplication, j'espère qu'avec les bonsaï j'en prends pour des années !!!

A bientôt roule
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Dim 27 Nov 2011 - 15:26

Bonjour Marielanevert,

Pour la pouzzolane, il suffit de placer les plus gros morceaux (4-5 mm) pour le drainage et les plus fins (2-3mm) pour le mélange.

Pour le marc de café, j'ajoute généralement 10 % de la masse totale du substrat.

Pour la potasse elle n'est pas essentielle pour le plumeria. Par contre, l'usage d'anti-chlorose magnésium et fer sont importants surtout si tu n'utilises pas d'éclairage horticole artificiel. En général, les quantités vont de 15 à 20 gr par apport, tous les deux mois.

Aurais-tu quelques photos ?

Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Mar 29 Nov 2011 - 12:20

bonjour Séquoïa

J'ai rempoté hier mon pluméria, et l'ai dépoté ce matin, pour prendre les racines en photo. Elles me paraissent petites pour ne pas dire inexistantes . Je t'envoie une photo,
dois je essayer de refaire d'autres racines ou le laisser en pot ? Connais tu l'huile de Neem, j'ai trouvé sur bioterroir.com, sur plusieurs forum c'est conseillé pour les insectes

et les oligoélements . J'attends tes précieux conseils . Bonne journée Coucou !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Mar 29 Nov 2011 - 13:19

Bonjour Marielanevert,

Bigre ! L'arbre est-il encore vivant ? (vert sous l'écorce ?). Un Ginkgo biloba d'un an a plus de racine (et crois-moi ce n"est pas un foudre de guerre) ! Je suis pour le moins circonspect sur ses chances de survie ...

Sur l'huile de Neem, c'est un bon antiseptique et un produit efficace contre les arthropodes qui bloque le système nerveux central des larves et des insectes.

Plus efficace, tu as la bactospéine (bacillus thurigensis et pyrèthre). Après, il y a la chimie (si tu as la chance de ne pas être trop loin d'une coopérative agricole car de nombreuses molécules ont été interdites par l'UE ces dernières années).
Revenir en haut Aller en bas
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Mar 29 Nov 2011 - 16:03

Bonjour Miss

Ta photo est on ne peut plus explicite. Tes racines ont pourri à cause d'un excès d'eau (90% de chance). La plante devait fleurir sur ses réserves, c'est pour ça qu'il n'y avait pas de feuilles qui se développaient. Je te conseille de rempoter dans une terre sèche légère bien aérée et très drainante. Surtout pas d'eau jusqu'au début du printemps sauf si toute ta plante se ride à cause de la sécheresse de la terre. Mets ton plumeria dans une pièce fraiche aux alentours de 10-12°C et surveille. Lorsque la plante repartira au printemps arrose avec parcimonie.

Bonne chance Coucou !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Mar 29 Nov 2011 - 18:04

Bonsoir à toutes et à tous,

Vu l'état des racines, il n'y a pas grand chose à faire, d'autant que le frangipanier connait une période de dormance. La technique indiquée par Tropicaldream est la bonne.

Si nous avions eu une espèce sans dormance, on aurait pu tenter la technique de l'effet de serre sous sac plastique pour relancer l'activité végétative me semble bien aléatoire. Cela fonctionne dans 60 % des cas sur les Carmona, Serissa, Sagerethia et 8°0 % des cas sur les ficus ginseng qui nous arrivent en masse d'Asie dans les rayons bonsaï des jardineries. Enfin, voici la technique au cas où.

Il faut faire tremper les racines ou arroser avec du soufre micronisé pour éviter tout développement fongique. Puis placer le pot dans un sac plastique en pulvérisant de la bière blonde pure.

Prépare un litre de d'eau additionné de 20 gr de soufre mouillable micronisé et arrose jusqu'à ce l'eau coule par le drainage. Recommence à arroser avec ce mélange 3 fois de suite à 3 jours d'intervalle. Laisse bien ressuyer le pot à chaque fois.

Ensuite, place l'arbre dans un grand sac plastique transparent et pulvérise deux fois par jour de la bière blonde pure ou un mélange de chlorydrate de thiamine (Bénerva 250 en pharmacie) additionné à du jus d'ananas. Tu as tous le détails du mélange à faire dans la bibliothèque.

Place l'arbre à l'intérieur (18-20°C), à l'ombre (surtout pas de lumière directe dans cette phase). Tu peux ouvrir le sac plastique tous les jours pendant 1 heure dans la journée pour éviter la fermentation des levures de bière. Mais il faut que la nuit, le sac soit impérativement refermé de manière à conserver l'effet de serre produit par le dégagement nocturne de gaz carbonique par l'arbre.

Il n'y a pas de risque bactérien en raison des arrosages au soufre qui est un puissant antifongique. Normalement, en quinze jours, il doit refaire des bourgeons.

Dans un second temps, il faudra lui apporter de la chélate de fer (Fe-EDTA), de l’anhydride sulfureux (SO2) et de l'oxyde de magnésium (MgO).

Mais pour l'instant, il faut un effet de serre, reconstituer les stocks de thiamine et de riboflavine et éviter tout stress hydrique.


Revenir en haut Aller en bas
Pajoojo
Administrateur


Nombre de messages : 2423
Age : 30
Localisation : Athènes
Date d'inscription : 29/05/2006

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Jeu 1 Déc 2011 - 19:32

Les miens sont attaqués comme chaque année par les arraignées rouges. Cette fois ci, comme je les ai mis avec d'autres plantes (passiflores très sensibles aux maladies en intérieur, citrus, palmiers,....), j'ai décidé de minimiser l'infestion. J'ai acheté des arthropodes prédateurs que j'ai déposé aujourd'hui sur les colonies d’araignées rouges. Heureusement, ces vilaines bêtes n'ont pas empêché mes plumerias de refleurir pour la deuxième fois cette année et en plus ils n'ont pas perdu leur feuilles. Je suis assez impatient de voir le résultat!!

_________________
Vente par correspondance de plantes tropicales rares (épices, bois précieux, fruitiers,...):
Tropicaplante
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Tropicaplante/347854951965313?id=
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Ven 2 Déc 2011 - 10:28

Salut Jonas
Ca m'intéresse vachement ton expérimentation. Moi aussi j'avais lu des trucs sur ces prédateurs d'araignées rouges. Mais je n'en avais jamais acheté par peur que ce ne soit peu voir pas du tout efficace. Donc j'attends moi aussi tes résultats avec impatience.
@+
Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: pluméria à l'agonie   Ven 2 Déc 2011 - 14:23

Merci de vos conseils, bien que peu réjouissants . Les branches semblent encore vivantes bien qu'un peu ridées . Puis je couper une ou deux branches pour essayer de faire des pousses:quelques conseils S.V.P et je vais faire comme dit Tropicaldream, au sec et au frais, pour le reste.

pale pale pale
Revenir en haut Aller en bas
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Sam 3 Déc 2011 - 12:12

Bonjour Marie
Rien qu'à la couleur, oui tes branches sont encore vivantes. Surveille l'état des rides, si elles se creusent fortement durant l'hiver alors humidifie légèrement la terre. Tu peux effectivement couper des branches mais cela est somme toute risqué sur un arbre en mauvais état. Si tu le fais pense à panser les plaies dues à la coupe (un morceau de coton compressé avec du sparadrap comme pour nous quand on se blesse devrait suffire). Moi je couperais les deux branches du bas vers fin février début mars que je ferais sécher 1 semaine avant de les replanter après trempage dans de l'hormone de bouturage dans une terre bien aérée tout juste humide.
Mais pour l'instant repos pour la plante est la meilleure chose à faire.
Tu peux nous tenir au courant en postant quelques photos de temps en temps pour nous montrer l'état de ta plante pendant la période de repos hivernale.
Allez courage et sois patiente. Ca devrait le faire
@+
Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Sam 3 Déc 2011 - 18:52

Je vais donc attendre la nouvelle année, en surveillant le pluméria, et je boirai à sa santé si lui doit rester au sec . Merci pour les encouragements, à plus
Revenir en haut Aller en bas
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Mer 11 Jan 2012 - 22:57

Alors Marie qu'est-ce que ça donne ? ton plumeria dort toujours ? Dans quel état est-il ?

Et Pajoojo, tu ne m'as pas répondu concernant les prédateurs d'araignées rouges ? Qu’en est-il alors ?

_________________
Dans la vie on a toujours le choix même si c'est un choix difficile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Jeu 12 Jan 2012 - 9:01

Bonjour à toutes et à tous,

Tropicaldream, je suis très intéressé par les prédateurs d'araignées rouges pour protéger mes conifères. Jusqu'alors je les chassais à grand coup de jet d'eau, mais si elles ont des prédateurs je veux bien me lancer dans l'élevage.
Revenir en haut Aller en bas
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Jeu 12 Jan 2012 - 15:20

J'ai jamais testé ces petites bêtes

http://www.plantes-et-jardins.com/catalogue/catalogue4.asp?id_variations=3120

C'est pourquoi j'aimerais que Pajoojo nous fasse un petit rapport.

_________________
Dans la vie on a toujours le choix même si c'est un choix difficile
Revenir en haut Aller en bas
marielanevert
Charophyte
Charophyte


Nombre de messages : 26
Age : 59
Localisation : ORLEANS
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: plumeria suite   Ven 20 Jan 2012 - 15:30

Je vous présente à tous mes meilleurs voeux pour 2012 .

Mon pluméria semble toujours en vie, je l'humidifie un peu de temps en temps,et repos,

Merci à Tropicaldream ,et Séquoïa pour ses conseils que je n'ai pas encore suivis mais cela ne serait tarder : j'aurai besoin de compléments d'info,

Voici mes ananas maison, j'ai vu que Tropicaldream a réussi à manger sa production, j'espère arriver à en faire autant si elle peut me donner des conseils .

J'attends donc vos messages, à bientôt Marie
Revenir en haut Aller en bas
Tropicaldream
Administrateur


Nombre de messages : 2747
Age : 44
Localisation : Nozay / Essonne / France
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Ven 20 Jan 2012 - 17:27

Euh Marie, comment dire Embarassed , je suis un homme même si j'adore la gente féminine J'adore

Ton plumeria est très bien je te rassure, tu pourras commencer à l'arroser parcimonieusement dès que tu le verras faire ses premières feuilles.

En ce qui concerne les ananas, le seul conseil que je peux te donner c'est de les mettre plein soleil dès que tu peux , ils adorent ça.

_________________
Dans la vie on a toujours le choix même si c'est un choix difficile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: plumeria sans feuilles   Aujourd'hui à 16:36

Revenir en haut Aller en bas
 
plumeria sans feuilles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» plumeria sans feuilles
» Epipogon sans feuilles
» partie du rhizome anubia sans feuilles : possible de bouturer?
» frangipanier sans feuilles
» Euphorbe tirucalli (également appelé liane sans feuilles)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arbres tropicaux / Tropical trees :: Les arbres / Trees :: Apocynaceae-
Sauter vers: